Le forum des passionnés de l'Armée Francaise, de son histoire, de ses uniformes et coiffures au cours des siècles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  tinypictinypic  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 La réddition du bandit corse Bellacoscia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
18ème Légion
Général, modérateur " C.d.M "
Général, modérateur
avatar

Nombre de messages : 3949
LOCALISATION : Sud-Ouest
COLLECTION : La gendarmerie

MessageSujet: La réddition du bandit corse Bellacoscia   Mer 7 Nov - 17:57:54

Bonjour à tous, voilà les dernières nouvelles de l'île de Beauté





C'est un capitaine de gendarmerie qui parlemente avec le sieur
Bellacoscia, avec à ses côté un maréchal des logis et deux gendarmes. Le négociateur avant l'heure

@ + Christian
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La réddition du bandit corse Bellacoscia   Mer 7 Nov - 18:03:46

salut..... Ah..... Belle cuisse!!! on est loin des paillottes!!!

mais c'est vrai que la Corse a fourni autant de Coloniaux et de Gendarmes que le reste de la France!!


....


un petit rappel du personnage....

Antoine Bonelli (de Bocognano)



Type même du bandit d'honneur, réputé vertueux dans le crime, il avait hérité du nom de Bellacoscia (belle cuisse), en hommage à la vigueur familiale : le père avait eu 24 enfants.

Deux s'enrôlèrent dans la gendarmerie et deux embrassèrent la carrière de bandit : Antoine et Jacques.

Antoine, réfractaire au service militaire, passa ainsi quarante ans, reclus dans la Pentica, une vallée granitique enclavée à quatre heures de marche de Bocognano (Corse-du-Sud) et malgré l'ampleur des moyens déployés contre lui, il conserva toujours son repaire inviolé .

Antoine Bonelli avait séduit trois sœurs qui vivaient avec lui. Son fils, Antoine, lui aussi, prit le maquis pour avoir abattu le maire de Bocognano qui avait émis la "prétention" de reprendre les terres communales de la Pentica.

Après de nombreux autres meurtres commis avec son frère Jacques, leurs têtes furent mises à prix.

Des gens du monde et de hauts fonctionnaires ne répugnèrent pas à être ses hôtes et ceux de son frère.

En 1892, il se livra de lui-même aux gendarmes, acquitté, mais relégué à Marseille, il ne tarda pas à rentrer en Corse, dans son village de Bocognano où il devint marguillier (membre du conseil de fabrique d'une paroisse).

Stoïque aux représailles de la justice, sa famille lui resta toujours fidèle.

Jacques s'était fait graver au pénitencier de Chiavari un sceau dont il timbrait ses lettres: "L'indépendant Jacques Bonelli, dit Bellacoscia". Il décédera d'une congestion pulmonaire dans le maquis

source.. http://pagesperso-orange.fr/bludimare/bandits.htm


Amical Salut d'un pinzuttu!!

Joel
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La réddition du bandit corse Bellacoscia   Mer 7 Nov - 18:14:26

salut...

et pour continuer ce propos il arrivait méme qu'un gendarme devienne bandit!!!

François Bornea

De la maréchaussée au maquis. Un retour difficile au pays fit de François Bornea, gendarme révoqué pour indiscipline, un chef de bande redouté entre 1930 et 1934.





Pace e salute....
Lang Son
Revenir en haut Aller en bas
18ème Légion
Général, modérateur " C.d.M "
Général, modérateur
avatar

Nombre de messages : 3949
LOCALISATION : Sud-Ouest
COLLECTION : La gendarmerie

MessageSujet: Re: La réddition du bandit corse Bellacoscia   Ven 9 Nov - 12:30:31

bonjour Joel, :bon: :bon: merci pour cette fabuleuse biographie ghj ghj ghj ghj

@ + Christian
Revenir en haut Aller en bas
 
La réddition du bandit corse Bellacoscia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pierrot le corse
» BON VOICI MON SPLIT CORSE
» Avis de marché - Collectivité territoriale de Corse - lanternes, peintures, métal, bois et bois polychromes
» Nature corse
» vend 600 bandit MTT1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Militaria Français - Chasseurs de Mémoire - :: 
LES ARCHIVES DU FORUM
 :: LES CORPS DE L'ARMEE FRANCAISE :: Gendarmerie
-
Sauter vers: