Le forum des passionnés de l'Armée Francaise, de son histoire, de ses uniformes et coiffures au cours des siècles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  tinypictinypic  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 correspondances "enflammées" de matelots 1914-1918

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: correspondances "enflammées" de matelots 1914-1918   Mer 2 Jan - 16:02:02

Bonjour,

Ci-après quelques correspondances de matelots d'il y aura bientôt un siècle (circa grande guerre 1912 à 1917, sauf la toute dernière années 30) que d'aucuns considéraient alors "coquines".

Autres temps, autres moeurs...

Pour info, toutes découvertes avec des cartes photos, je ne les garde pas, échange possible de l'ensemble contre insignes tissus marine ou losanges de bras.

Cordialement.









Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Correspondance militaire   Mar 12 Fév - 21:36:18

Bonsoir,
Des cartes qui reflètent bien leur époque.
Et comme l'époque était sans doute plus respectueuse ou disciplinée que la notre, on observe que le photographe qui a habillé ces marins a pris bien soin de leur faire revêtir une vareuse sur la manche droite de laquelle ne figure pas les deux ancres croisées rouges qui sont la marque des marins au service de l'Etat depuis 1879.
Agir autrement aurait sans doute été considéré comme un port illégal d'uniforme.
Dans le même ordre d'idées, on observe généralement qu'aucun des bonnets de ces matelots ne porte de ruban légendé. Il est rare de trouver de telles cartes sur lesquelles le bonnet du marin porte un nom d'unité.
Cordialement SL
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Correspondance enflamée   Lun 18 Fév - 16:14:50

Bonjour,
Même modèle de carte, écrite le 3 octobre 1915. Par rapport à celles présentées dans les messages précédents, il apparaît que le photographe n’a pas jugé utile d’enlever le ruban légendé et on distingue bien le nom de "Voltaire". Par contre le col amovible est tirebouchonné d’une drôle de façon.
"Voltaire" : cuirassé de 18 000 tonnes type "Danton", armé en mai 1911, condamné en 1935.
Cordialement SL




Revenir en haut Aller en bas
 
correspondances "enflammées" de matelots 1914-1918
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Militaria Français - Chasseurs de Mémoire - :: 
LES ARCHIVES DU FORUM
 :: VOS PIECES DE COLLECTION :: Papiers et document
-
Sauter vers: