Le forum des passionnés de l'Armée Francaise, de son histoire, de ses uniformes et coiffures au cours des siècles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  tinypictinypic  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Les tenues militaires et la mode en 1940

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avz94
Capitaine " C.d.M "
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 809
LOCALISATION : Paris
COLLECTION : Insignes

MessageSujet: Les tenues militaires et la mode en 1940   Mar 23 Mar - 0:15:27

Bonsoir

voici un article issu d'un magasine (Image de France - Plaisir de France) en date de janvier 1940 décrivant la mode et l'élégance dans les tenues militaires :

"La guerre de 1939 a apporté bien des changements aux uniformes de 1914. Déjà à cette époque on avait abandonné les tuniques à brandebourgs, les képis souples aux visières cassées, dont le <> permettait de distinguer l'active de la réserve. Le pantalon garance a couté trop de vies en 1914 et la tenue horizon, qui fut celle de la victoire et de l'après-guerre, s'est révélée à la longue moins pratique que le kaki, qui s'estompe au ras du sol et se dissimule mieux dans les bois.
Le kaki, qui fut d'abord l'apanage des troupes coloniales, est devenu, sauf pour la marine, l'aviation et les chasseurs alpins, la couleur de l'armée française pour les officiers et les soldats.
Ce <> classique que l'officier français est loin de dédaigner souligne la tenue de l'honneur, et il faut qu'elle soit impeccable. A bien regarder vous trouverez rapidement les différences des grades, les insignes caractéristiques des régiments et des spécialités. Occupons-nous tout d'abord de la silhouette de l'officier et du choix des tissus qui lui sont réservés.
Devant les liasses de kaki il hésitera peut-être entre la teinte foncé et le jaspé whipe cord ou diagonale satinée d'un ton moins soutenu, ou encore le grain de poudre imperceptiblement moucheté, de fabrication britannique et toujours employé pour les uniformes des officiers anglais.
Certes, il y a un canon de la tenue moderne : grande tenue dite de cérémonie; tenue de travail; tenue de campagne.
L'officier doit s'y conformer, mais l'élégance est le propre de chacun et elle ne perd pas ses droits en temps de guerre. Il sera donc prescrit, lorsqu'il s'agit d'un officier de l'armée de terre , de choisir une vareuse aux épaules carrées, dégageant le col (col blanc et cravate noir pour la ville, col et cravatte kaki en campagne). La vareuse sera fermée par une rangée de quatre à six boutons, en général l'officier préfère seulement quatre boutons. Ces boutons, dorés pour la ville, doivent être mats pour la tenue de campagne. On a choisi pour l'élégance de la tenue des boutons de cuir tressé, qui donnent un effet moins austère que les boutons bronzés. La vareuse s'orne de pattes d'épaules, de quatre poches, deux très larges et très plates sur la jupe, dont la longueur varie entre 40, 45 et 50 centimètres.
Le ceinturon doit se placer entre les deux derniers boutons.
Pour la culotte, culotte anglaise de préférence, les tissus bedford cords et côtelé ou twill de cavalerie sont indiqués. Ces tissus sont beaucoup plus clairs que ceux employés pour les vareuse et c'est là un point précis de l'élégance que cette tonalité très claire qui s'harmonise parfaitement avec le kaki. Moins bouffantes qu'avant la guerre du fait qu'on monte peu à cheval, la culotte doit être très collante à la hauteur des genoux.
Presque plus de pantalons longs. Les bottes ont été adoptées en 1939 aussi bien par les officiers de cavalerie ou d'artillerie motorisée que par ceux de l'infanterie. Ces bottes sont de cuir fauve foncé : vache, russia, box-calf. Elles sont à l'écuyère ou chantilly. Les éperons peuvent être fixes ou à la chevalière, avec sous-pied en cuir ou chaînettes. On peut aussi porter des bottes lacées, des leggins ou des bandes molletières, mais la silhouette perd alors souvent de son cachet.
Le manteau en British warm, que l'on peut voir chez Creed, est assez court. Il est croisé devant avec deux rangées de boutons, droit derrière, doublé de soie de chine. Il découvre la botte au-dessus du genou. Le tissu est de mousse ou de ratine pour la cavalerie. Pour l'artillerie le manteau réglementaire se fait en drap satiné, pli creux au dos et martingale.
La canadienne, création de la maison Revillon, est un petit manteau de toile imperméable, fourré de mouton ou d'agneau-loutre, serré à la taille par une ceinture.
Le képi réglementaire a subi lui aussi les lois de la mode nouvelle. Beaucoup plus haut, le turban doit être apparent au-dessus des soutaches, de 1 centimètre devant, 2 centimètres derrière; mais pour le style de la silhouette les soutaches sont presque toujours placées tout en haut du turban.
Il est aussi à remarquer la trasformation du bonnet de police, ou calot. Les deux pointes ont presque disparu de ce couvre-chef si utile aux hommes de troupe aussi bien qu'aux officiers en campagne. Là aussi nous retrouvons l'influence anglaise. Le bonnet de police actuel a perdu, ou presque, ses deux antennes, elles semblent vouloir disparaître tout à fait entre les bandeaux du bonnet.
Complétons cette silhouette de l'officier par le stick très court. Le dernier cri, si l'on peut dire, cest le stick recouvert de box fauve ou de peau de porc que l'on peut voir chez Hermès, qui a créé des accessoires militaires très variés.
Le ceinturon de repos est plus étroit que le ceinturon réglementaire (le baudrier qui s'y rattache ne se porte plus qu'en campagne). Nouveauté aussi, la jugulaire finement tressée, qui remplace la jugulaire de troupe du casque. La canne de tranchée, en jonc, dont la racine repose à terre, avec poignée en peau de porc et dragonne assortie. Le bracelet d'identité large et rigide, qui ressemble, par sa forme, aux bracelets que portent les femmes orientales. Gants blancs lavables ou fauves, non boutonnés.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

A suivre (les tenues autres que kaki)

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
tenue31
Aspirant " C.d.M "
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 408
LOCALISATION : Cularo (38)
COLLECTION : Les tenues modèle 1931

MessageSujet: Re: Les tenues militaires et la mode en 1940   Mar 23 Mar - 14:01:31

J'adore !!!

Merci de nous faire partager ce document.

J'attends la suite avec impatience.

Laurent
Revenir en haut Aller en bas
avz94
Capitaine " C.d.M "
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 809
LOCALISATION : Paris
COLLECTION : Insignes

MessageSujet: Re: Les tenues militaires et la mode en 1940   Mar 23 Mar - 23:24:12

Bonsoir,

merci tenue31, voici donc la suite :

L'armée française n'est pas habillée que de kaki. La tenue bleu marine est la couleur de l'aviation et de la marine nationale. pour ces deux corps la casquette remplace le képi. Ailes brodées d'or au-dessus des galons pour les aviateurs ou ancre entourée de feuilles de laurier pour les officiers de marine. La vareuse des officiers de l'armée de l'air ne doit avoir qu'une rangée de bouton, elle est plus cintrée que celle des officiers de marine, qui comporte deux rangées de boutons dorés, mais cette vareuse peut aussi être choisie avec une seule rangée de boutons pour la tenue de campagne de la marine. Col blanc, cravate noire, pantalon long pour la ville, souliers noirs. pour le vol : combinaison et casque de cuir couvrant les oreilles. Pour les marins à bord des B.G.V. ou bâtiments à grande vitesse : combinaison en toile cirée avec protège-mains et capuchon, bottes-sabots. Cet équipement est le même pour officiers et matelots.
L'uniforme des chasseurs alpins est bleu noir avec galon argent. Tunique et gilet à boutons argentés (boutons mats en campagne). Culotte et bandes molletières du même bleu. Grande pélerine bleu, mais qui est remplacée en temps de guerre par le manteau kaki. Les chasseurs alpins portent le grand béret, orné sur le côté du cor de chasse argent pour les officiers et jonquille pour les chasseurs.
Les uniformes des armées nord-africaines, éveillent des souvenirs de lumière. Les spahis algériens et tunisiens portent le burnous rouge. Les spahis marocains et sahariens le burnous noir. Le capuchon, dont les pans tombent jusqu'aux éperons , est bordé de dessins arabes. Les zouaves et les tirailleurs portent la chéchia coiffée sur le front. Un accessoire nouveau a été transmis par les régiments nord-africains jusqu'aux armées combattant à nos frontières de l'est et du nord-est, c'est le cheich.
Le cheich arabe, indispensable pour se préserver du sable, est une large écharpe de cotonnade pliée pour former noeud coulant et dont les longs pans se glissent sous le ceinturon. Mais tandis que le cheich est en cotonnade pour les pays chauds, on le fait maintenant en cachemire. Et rien n'est plus doux et plus chaud que dette souple et molle étoffe qui donne une allure toute particulière à la tenue militaire.
Le cheich existe en teintes sable et beige pour les officiers portant la tenue kaki. Bleu marine pour les aviateurs, les marins, les chasseurs alpins. Mais il y a un uniforme créé depuis septembre, c'est celui du service des forges. Les guirlandes de gui ornent le képi et les écussons du col.
Les médecins se distinguent par le velours cramoisi, les vétérinaires par le velours violet, les pharmaciens par le velours vert, qui forment le turban du képi et se retrouvent à l'écusson du col sur lequel s'inscrit le caducée brodé d'or, et entre les galons des manches le même velours, qu'ils appartiennent à l'armée de terre, de l'air, ou de mer.
Bien vite l'oeil s'est exercé depuis la guerre à reconnaître les formations militaires par les divers éléments que nous croisons dans les rues. Nous aimons à regarder les insignes si variés accrochés sur la poche droite de la vareuse.
Tel régiment garde la devise du grand capitaine qui l'a formé. Il faut parfois remonter aux ducs de Lorraine, à Condé, à l'Empire et l'on ne pourrait les nommer tous.
Un régiment de dragons inscrit : la vie est belle !, un régiment de chasseurs à cheval : partout j'en suis !, un autre : présent !. Canons croisés sous lesquels se dresse un heaume. Etoile filante au-dessus de la chaîne d'un tracteur. Faisceau de skis, bâtons, fusil devant un paysage de montagnes. Canon braqué à la meurtrière d'un ouvrage fortifié, couronné de la devise : on ne passe pas !.
Un bataillon de dragons portés a adopté la devise du grand condé de matériam splendescam, et un régiment d'infanterie rappelle qu'il s'appelait Royal-des-vaisseaux en 1638.
Sur tous les insignes des bataillons de chasseurs figurent la trompe de chasse, qui est accompagnée de l'edelweiss, du chardon ou de la croix de lorraine ou de la cigogne, en souvenir des garnisons alsaciennes. On y voit aussi des chamois, des coqs et même un ours en souvenir de l'épithète d'ours que l'armée espagnole de 1793 avait décochée aux chasseurs cantabres, rudes et velus.
La République Française a, elle aussi, levé des régiments nouveaux et le RF s'entremêle aux vieilles devises, et toutes si fièrement et valeureusement conquises complètent le tenue militaire des armées de 1939.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Deux modèles de casques spéciaux :
à gauche pour les chars de combat et les troupes motorisées le casque en acier est matelassé à l'intérieur; il possède un bandeau de cuir sur la visière et des bavolets également en cuir. Des plaques de mica protègent les oreilles.
à droite le casque d'artillerie de défense contre avions est évidé au-dessus des oreilles pour permettre l'usage des écouteurs.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Chasseurs alpins, la pèlerine n'est pas réglementaire pour les officiers, mais peut-être portée lorsque la troupe l'emploie elle-même. La teinte kaki est aussi admise. Béret ou képi. Les galons de grade en forme de chevrons sont spéciaux aux chasseurs alpins. A droite clairon, portant cor, clairon et trompette.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
captainbop
Sous-Lieutenant " C.d.M "
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 523
LOCALISATION : Alpes-Maritimes
COLLECTION : Insignes MATERIEL armée de Terre

MessageSujet: Re: Les tenues militaires et la mode en 1940   Mer 24 Mar - 0:23:37

Bonsoir Avz94,

Grand merci de nous faire partager ce moment d'Histoire, vu sous un angle pour le moins particulier.

Très cordialement.

Revenir en haut Aller en bas
avz94
Capitaine " C.d.M "
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 809
LOCALISATION : Paris
COLLECTION : Insignes

MessageSujet: Re: Les tenues militaires et la mode en 1940   Mer 24 Mar - 22:44:19

Bonsoir,

merci à vous, voici un petit complément pour votre plaisir toujours tiré de la même revue.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Officier de cavalerie en manteau réglementaire à martingale à deux boutons. Le pantalon long de la tenue de ville, kaki à bande kaki très foncé, doit se porter avec des bottines à élastiques noires, les chaussures de cuir fauve étant réservées aux tenues de travail.
Officier en canadienne, manteau court généralement en gabardine, doublé de peau de mouton avec col en fourrure, culotte et jambière anglaises.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Aviateur en combinaison de cuir. En service et pour permettre l'ajustage du parachute les pans de la blouse se rentrent dans la ceinture du pantalon. Les poches sont placées en avant, au-dessus des genoux; casque de cuir.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

officier général en manteau "anglais", de forme croisé à six boutons, cette forme de manteau est actuellement très à la mode.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Officier d'artillerie en manteau de pluie imperméable, forme raglan réglementaire.

Officier de chars de combat en veston de cuir; les galons de grade se portent réglementairement sur une patte de drap fixée entre le 1er et le 2ème bouton.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Officier d'infanterie en tenue de guerre. Capote croisée en drap kaki. Les galons de grade sont en laine afin d'être moins visibles, bandes molletières kaki très clair.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Officier de spahis. Gandoura de toile kaki avec galons de grade sur la poitrine, cheich roulé en turban autour du képi.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Officier d'infanterie de forteresse. Beret de drap kaki avec insigne de grade, insigne métallique des régiments de forteresse, culotte Saumur plus claire que la vareuse, bandes molletières presque blanches.

Officier d'artillerie motorisée, culotte anglaise, casque spécial des troupes motorisées.

Chasseur à pied en tenue de cantonnement, chemise de tennis bleu à poches rapportées, bandes molletières bleu foncé.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Trompette d'un régiment de cuirassiers motorisé, blouse et pantalon en toile cachou, ceinturon à cartouchières.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Passager de side-car. La grande pélerine à capuchon se porte sur la tenue de toile cachou.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Brigadier français méhariste des compagnie sahariennes. Gandoura de toile blanche, pantalon targui bleu noir, sandales de cuir dite naïls, équipement saharien en cuir filali rouge; étuis à chargeurs et à baïonnette; à la main cheich kaki.

Méhariste des troupe spéciales du Levant, coiffé du "kéffié", pièce d'étoffe légère ornée de franges et de pompons, maintenue sur la tête par "l'Aghal", gros cordon noir, souple et tordu en spirale. Burnous garance, large pantalon de toile kaki dit sérouel.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Officier de zouaves. La chéchia remplace le képi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Lieutenant de l'armée de l'air. veston droit à quatre boutons, la jugulaire de la casquette est en doubles cordonnets or.

Officier de marine. Enseigne de 1ère classe; veston croisé à huit boutons, la jugulaire de la casquette est en cuir verni noir.

Quartier-maitre de marine de 1ère classe en tenue des pays chauds, jersey blanc avec liserés bleu marine à l'encolure et aux manches.

A suivre, dans la catégorie Insignes, une série de dessins sur les insignes de col.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
meuse155
Lieutenant " C.d.M "
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 699
LOCALISATION : Dieppe
COLLECTION : Ligne Maginot

MessageSujet: Re: Les tenues militaires et la mode en 1940   Mer 24 Mar - 23:25:31

Bonsoir Avz94

REMARQUABLE post

Grand merci à toi

En ce qui concerne l'officier de la Ligne Maginot ,les bandes molletières "claires dites Mastic" sont pour moi "une découverte"

Je pensais qu'elles étaient "Kaki" mais dont acte !

A savoir qu'à partir de grade de Capitaine les officiers de la LM sont autorisés à porter des bottes, selon mes sources, à confirmer par les "Spé" du forum

Amicalement

Patrice
Revenir en haut Aller en bas
18ème Légion
Général, modérateur " C.d.M "
Général, modérateur
avatar

Nombre de messages : 3974
LOCALISATION : Sud-Ouest
COLLECTION : La gendarmerie

MessageSujet: Re: Les tenues militaires et la mode en 1940   Jeu 25 Mar - 11:07:11

Bonjour à tous, très intéressante présentation de la mode de l'époque Néanmoins j'ai pu relever notamment une petite erreur de colorie sans gravité rassurez-vous, par exemple si la Marine Nationale est vêtue de bleu marine l'armée de l'Air est quant à elle vêtue de bleu Louise. Il y en a peut être d'autres .......

Cdlt Christian
Revenir en haut Aller en bas
firepuppy
Colonel " C.d.M "
Colonel
avatar

Nombre de messages : 2256
LOCALISATION : region parisienne
COLLECTION : coup de coeur theme militaire et civil

MessageSujet: Re: Les tenues militaires et la mode en 1940   Jeu 25 Mar - 12:31:16

Bonjour à tous !
bonjour avz94

En premier lieu je t'adresse tous mes remerciements et félicitations pour ce post bien instructif

en second lieu j'en profite pour poser une question subsidiaire en voyant
les grades du Q.M. en tenue des pays chauds ainsi que l'ancre qui sont de couleur rouge. Quand cette couleur (qui déteignait) a t'elle été remplacée par le bleu ?

Cordialement
FP
Revenir en haut Aller en bas
sicot
Aspirant " C.d.M "
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 499
LOCALISATION : rognes
COLLECTION : casques

MessageSujet: Les tenues militaires et la mode en 1940   Ven 26 Mar - 6:07:51

Bonjour
Très belle analyse de ces tenues, bravo.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Bonsoir Avz94

Grand merci à toi
.....
En ce qui concerne l'officier de la Ligne Maginot, les bandes molletières "claires dites Mastic" sont pour moi "une découverte"
Je pensais qu'elles étaient "Kaki" mais dont acte !
......
Amicalement

Patrice

Petit point de détail voici les photos des bandes molletières utilisées.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Paire de bandes molletières OFFICIER galbées drap beige

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Paire de bandes molletières OFFICIER droites "Elastis" beige

A bientôt
Jacky
Revenir en haut Aller en bas
18ème Légion
Général, modérateur " C.d.M "
Général, modérateur
avatar

Nombre de messages : 3974
LOCALISATION : Sud-Ouest
COLLECTION : La gendarmerie

MessageSujet: Re: Les tenues militaires et la mode en 1940   Sam 27 Mar - 15:19:10

Bonjour à tous, bien que les bandes molletières de nuances kaki clair (mastic) aient été utilisées par les officiers, il en résulte que règlementairement, les officiers devaient faire usage des bandes molletières en drap kaki du modèle de la troupe.
Article 2. Bandes molletières. En drap kaki, du modèle de la troupe, décrit au volume 105/1, article 1er (BOEM n° 104 description des Uniformes - officiers, adjudants-chefs, adjudants, etc ....... du 20 avril 1935).

Les bandes molletières de nuance kaki clair étaient surtout utilisées pour être parfaitement assorties à la culotte en drap kaki clair adoptée en 1929........ élégance oblige

Cdlt Christian
Revenir en haut Aller en bas
meuse155
Lieutenant " C.d.M "
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 699
LOCALISATION : Dieppe
COLLECTION : Ligne Maginot

MessageSujet: Re: Les tenues militaires et la mode en 1940   Sam 27 Mar - 23:23:11

Bonsoir à tous

Merci pour toutes ces précisions,

Merci à Jacky, à Christian

Je reste "épaté" par tout ce que j'apprends ou perfectionne sur ce site

Merci à vous tous

Amicalement

Patrice
Revenir en haut Aller en bas
marinedk
Sous-Lieutenant " C.d.M "
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 525
LOCALISATION : Dunkerque
COLLECTION : La Marine Française 1870/1970

MessageSujet: Re: Les tenues militaires et la mode en 1940   Dim 28 Mar - 9:00:01

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:


en second lieu j'en profite pour poser une question subsidiaire en voyant
les grades du Q.M. en tenue des pays chauds ainsi que l'ancre qui sont de couleur rouge. Quand cette couleur (qui déteignait) a t'elle été remplacée par le bleu ?

Cordialement
FP

Bonjour,

Désolé de ne pas avoir répondu à ce post avant, je viens d'en prendre connaissance.
La tenue blanche du QM comporte effectivement une erreur. Les ancres rouges (au pluriel, car il y en avait deux croisées) ont été supprimées en 1936 (décrite uniquement le 11/04/1938) remplacées par une unique ancre bleue.
Pour éviter les problèmes de teinture, ces ancres rouges, ainsi que les galons, étaient amovibles, tenues au quatre coins par des petits boutons en porcelaine.
Revenir en haut Aller en bas
http://marinedk.free.fr/mes_pages_marine.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les tenues militaires et la mode en 1940   Dim 28 Mar - 23:42:33

Bonsir à Tous
Je viens également de prendre connaissance de ce post seulement ce soir.
Bravo, sujet très instructif et abordé d'une façon assez originale.
Peite remarque concernant le bleu des tenues de la marine pour l'époque concernée :
Bleu foncé pour les tenues d'officiers mariniers et équipage
Bleu Louise pour les officiers
Cordialement
Norbert
Revenir en haut Aller en bas
firepuppy
Colonel " C.d.M "
Colonel
avatar

Nombre de messages : 2256
LOCALISATION : region parisienne
COLLECTION : coup de coeur theme militaire et civil

MessageSujet: Re: Les tenues militaires et la mode en 1940   Lun 29 Mar - 13:08:38

Bonjour à tous !
bonjour et merci Marinedk et Astum pour vos commentaires et précisions quant aux questions Marine.
cordialement
FP
Revenir en haut Aller en bas
 
Les tenues militaires et la mode en 1940
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bouton Infanterie pour la tenue bleue de réception modèle 1965
» armée française moderne
» Bouton "MODE DE PARIS" - issu du monde civil - utilisé par les tailleurs militaires pour uniformes d'officiers - fin XIX / début XXème
» soldat français 1940
» Des tenues 19ème siècle? (ou le style qu'a du style)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Militaria Français - Chasseurs de Mémoire - :: 
LES ARCHIVES DU FORUM
 :: VOS PIECES DE COLLECTION :: Papiers et document
-
Sauter vers: