Le forum des passionnés de l'Armée Francaise, de son histoire, de ses uniformes et coiffures au cours des siècles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  tinypictinypic  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 plaque d'identité 1er Rgt de France

Aller en bas 
AuteurMessage
Christian
Adjudant " C.d.M "
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 195
LOCALISATION : Toulouse
COLLECTION : France 40 et aviation

MessageSujet: plaque d'identité 1er Rgt de France   Ven 26 Nov - 9:49:36

Bonjour,
trouvaille chez un particulier avec quelques décos, cette plaque d'identité du 1er régiment de france. Quel est ce régiment ?
Cordialement
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
JFEN51
Sergent " C.d.M "
Sergent
avatar

Nombre de messages : 85
LOCALISATION : St Avold
COLLECTION : Transmissions - Chasseurs

MessageSujet: Re: plaque d'identité 1er Rgt de France   Ven 26 Nov - 10:38:52

Bonjour Christian , bonjour à tous !


Il me semble que le 152e RI, stationné à Colmar est appelé 1er Régiment de France suite à
ses exploits pendant la guerre de 14-18, notamment en Alsace.

1916 - Fourragère verte aux couleurs de la Croix de guerre.

1917 - Fourragère jaune aux couleurs de la médaille militaire.

1918 - Fourragère rouge aux couleurs de la Légion d ’Honneur

1919 - Croix de la légion d’honneur


Cordialement

Jean
Revenir en haut Aller en bas
CoqHardi
Général, modérateur " C.d.M "
Général, modérateur
avatar

Nombre de messages : 402
LOCALISATION : Poche de Colmar
COLLECTION : Spahis Algériens et Tunisiens, Chass' d'Af' et décorations

MessageSujet: Re: plaque d'identité 1er Rgt de France   Ven 26 Nov - 11:49:40

Bonjour,
Personnellement, je pense plus à l'Armée d'Armistice.
Amicalement,
Mathieu
Revenir en haut Aller en bas
18ème Légion
Général, modérateur " C.d.M "
Général, modérateur
avatar

Nombre de messages : 4022
LOCALISATION : Sud-Ouest
COLLECTION : La gendarmerie

MessageSujet: Re: plaque d'identité 1er Rgt de France   Ven 26 Nov - 12:21:18

Bonjour à vous, le 1° régiment de France est l'unité créée par la Loi n° 413 du 15 juillet 1943 suite à la demande du chef du gouvernement français auprès des autorités d'occupation. A cette époque l'armée de l'armistice a été renvoyée dans ses foyers depuis novembre 1942 et la seule force armée restante est la gendarmerie et les six régiments de la Garde.
La mise en place de ce régiment commence dès le 16 juin 1943. Il est formé de trois bataillons formant corps. Il y a deux bataillon d'infanterie (1° et 2ème) et un bataillon mixte (3ème) qui comprend un escadron à cheval, un escadron cycliste, un escadron mortier et un escadron spécial (génie, transmission, service auto, service sanitaire, ravitaillement et intendance).
Ces unités sont en garnison à Le Blanc (Indre) Saint-Amand-Montrond et Dun-Sur-Auron (Cher).
Il est dissous le 21 août 1944.
Un article paru dans le n° 81 d'avril1992 de la revue Militaria Magazine retrace l'historique de ce régiment.

Cdlt Christian
Revenir en haut Aller en bas
Lang Son
Général, modérateur " C.d.M "
Général, modérateur
avatar

Nombre de messages : 11762
LOCALISATION : Vallée des Rois
COLLECTION : Armée de la Loire 1870/71 / 9e RIC 19e RMIC, Indochine 36/46,Madagascar 47/49 113e RI, Troupes de Tunisie

MessageSujet: Re: plaque d'identité 1er Rgt de France   Sam 27 Nov - 8:23:23

Bonjour les chasseurs...

tout a fait christian!!!!



Après la dissolution de l'Armée d'armistice le 27 novembre 1942 et la découverte par les Allemands de dépôts d'armes camouflés dans l'ancienne zone libre , le général Eugène Bridoux, secrétaire d'État à la Guerre, éprouve les plus grandes difficultés à reconstituer quelques unités armées dépendant du gouvernement de Vichy . Pierre Laval obtient cependant d'Hitler à Berchtesgaden le 30 avril 1943 de pouvoir créer une force militaire de petite taille.

Le général Bridoux forme le 23 juillet 1943 le Premier régiment de France , composé de trois bataillons et dont l'effectif maximum est fixé à 2 760 hommes, sous le commandement du général Antoine Berlon considéré comme pro-allemand. Les bataillons sont stationnés le premier à Le Blanc (infanterie), le deuxième à Saint-Amand-Montrond (infanterie) et le troisième à Dun-sur-Auron (mixte). Le 1er RF reçoit un armement puissant.

Cette unité est composée d'un personnel attaché aux valeurs militaires mais qui sera qualifié de « profondément pétainiste » . Elle accueille dans ses rangs une centaine de miliciens volontaires. Elle est chargée de monter des opérations contre la Résistance De multiples accrochages ont lieu. Ainsi, à Saint-Sébastien (Creuse), le 28 mai 1944, des éléments du 1er RF commandés par le lieutenant Bonioli montent une embuscade contre des Résistants après un parachutage et en abattent huit. Le 10 juin 1944, le 1er RF, de concert avec les Allemands, tire sur des maquisards à Ussel. Quarante-sept FTP sont tués.

Cependant, les personnels, hors les miliciens, sont dans l'ensemble profondément anti-allemands. À partir du débarquement, les effectifs désertent en grand nombre et rejoignent la Résistance et les FFI C'est ainsi que le 9 juin 1944, le soldat Henri Rognon et dix de ses camarades, lors du massacre d'Argenton-sur-Creuse, assistant à l'arrivée inattendue d'une colonne de la 2e division SS Das Reich, tirent spontanément sur elle. Il s'ensuit un combat qui nécessite l'utilisation d'un canon pour réduire les Résistants. Cinq soldats faits prisonniers sont exécutés le lendemain.

Le 1er RF est dissous le 21 août 1944 et ses derniers éléments sont fondus dans la brigade Charles Martel du colonel Chomel. Ils seront repris dans le 17e régiment de chasseurs à pied, le 27e régiment d'infanterie et le 8e régiment de cuirassiers. Ce dernier régiment de cavalerie se battra victorieusement contre la Wehrmacht au combat d'Ecueillé. Deux cent cinquante hommes de l'ancien 1er RF, commandés par le capitaine Colomb, s'y illustrent dans un combat improvisé où ils réduisent entièrement en deux heures un convoi allemand d'artillerie antichar.

Le général Berlon a été arrêté en juillet 1944 par le Maquis du groupe Indre-Est et transféré à Limoges le 21 octobre 1944. D'abord jugé à Bourges, il le sera de nouveau à Paris en 1948 et condamné à cinq ans d'indignité nationale.

(Source Wikipedia)

pour en savoir plus sur le massacre d'Argenton sur creuse..

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Joel
Revenir en haut Aller en bas
Chétiouchémi
Chasseur " C.d.M "
Chasseur


Nombre de messages : 1
LOCALISATION : CHÂTEAUROUX 36000
COLLECTION : Histoire

MessageSujet: 1er régiment de France   Mar 27 Sep - 9:22:47

Je m'intéresse au 1er Régiment de France et la plaque que vous montrez est fort intéressante.
Les diverses informations données par les uns et les autres présentent de l'intérêt.
Mais avez-vous d'autres renseignements sur cette unité, cela m'intéresserait ?

Merci

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
 
plaque d'identité 1er Rgt de France
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plaque d'identité Infanterie fusil croisés - non réglementaire
» Plaque d'identité de 1914 trouvée
» Plaque identité militaire BRUNELLE Valentin
» portugaise-plaque d'identité militaire Vitorino gomes adegas
» Besoin d'aide pour déchiffrer cette plaque militaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Militaria Français - Chasseurs de Mémoire - :: 
LES ARCHIVES DU FORUM
 :: VOS PIECES DE COLLECTION :: Equipement
-
Sauter vers: