Le forum des passionnés de l'Armée Francaise, de son histoire, de ses uniformes et coiffures au cours des siècles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  tinypictinypic  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Une vie entiere au service....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
2LMGREO
Lieutenant " C.d.M "
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 603
LOCALISATION : lot
COLLECTION : troupes afrique-garde en indochine

MessageSujet: Une vie entiere au service....   Mar 3 Jan - 16:58:30

Bonjour

suite à une petite annonce sur le bon coin , de vente d'un brassard d'etat major jusque là inconnu, contact fut pris avec les personnes concernees et apres moults conversations et apres avoir obtenu le consentement de toute la famille et du moindre des descendant j'ai pu acquerir l'ensemble des affaires du Colonel Cottard (brassard, affaires de toilettes de campagne, photos , rappels de decos et un bon MILLIER de papiers qui retrace TOUTE sa carriere depuis 1900 jusqu'en 1941 !!!
Une carriere bien remplie dont l'apogée pourrait se situer en 1919 lors de la signature du traité de paix a versailles !!

voici en photo un tout petit apercu des archives acquises (qui vont de 1899 date de son entree a saint cyr jusqu'en 1941 date de sa demobilisation) cet officier superieur etait extremement conservateur
Certains de ses documents en qualite d'officier de liaison de la mission militaire francaise pres l'armee americaine sont passionnants !!! certains meme signes du general Bradley


COTTARD Emile, Charles , Arthur est né a Cartigny dans la Somme le 13 octobre 1878

Jeune soldat appelé de la classe 1898 de la subdivision de Péronne n°39 de tirage dans le canton de Roisel n° 138 au registre matricule de Recrutement

Il entre a l'ecole Spéciale Militaire de Saint Cyr comme élève le 30 octobre 1899
(84eme promotion de l'école spéciale militaire de saint Cyr promotion « d'In Salah » )
-élève de 1ere classe le 15 aout 1900
-Caporal le 1er novembre 1900

Nommé Sous-Lieutenant le 24 septembre 1901 dans l'arme de l'infanterie il est affecté a l'issue de son cours au 127eme régiment d'infanterie a Valenciennes
Il est Promu Lieutenant au 1er Octobre 1903
Il recoit un témoignage de satisfaction par dépèche ministérielle le 23 mars 1907 pour les bonnes notes obtenues comme officier élève à l'Ecole Normale de gymnastique et d'escrime à la suite du 3eme cours de 1906

Marié à Valenciennes le 10 mai 1911 à Jeanne , Marie Dévémy

Nommé Capitaine le 23 juin 1914 il rejoint le 73eme régiment d'infanterie de Béthune
aux armées il est commandant de compagnie le 02 aout 1914 puis adjoint au Colonel

il prend part aux batailles suivantes:
Dinant-Charleroi (aout 1914)
La Marne (retraite-combat d'Esternay septembre 1914)
L'Aisne (craonne septembre et octobre 1914)
L'Argonne (janvier 1915)
Offensives en Champagne (février, mars 1915)
Le 9 mars 1915 il est cité à l'ordre du corps d'armée
« A pris le Commandement de son bataillon dans des circonstances particulierement difficiles.Par son energie , l'a maintenue pendant plusieurs jours dans une tranchée conquise très avancée, sous un violent bombardement »

puis ce sont
Les Eparges (avril 1915)
Bois d'Ailly (mai 1915)

Le 19 mars 1916 il est adjudant-major au 73eme regiment d'infanterie

Verdun (25 fevrier au 10 mai 1916)

il prend le commandement du 1er Bataillon dans ces circonstances:

Le 13 avril 1916 il est nommé au JO pour prendre Rang du 18 mars 1916 comme Chevalier de la Légion d'honneur avec le texte suivant:
« Capitaine au 73eme Régiment d'infanterie: Officier extrèmement instruit et distingué , très courageux, plein de sang-froid , a fait toute la campagne et pris part a toutes les batailles où le régiment a été engagé. A été cité a l'ordre pour sa belle conduite au feu. A maintenu sa compagnie sous un bombardement intense d'artillerie lourde. L'a entrainé ensuite a une contre attaque à la baïonnette; Son chef de bataillon ayant été grièvement blessé a pris le commandement du bataillon, a remis en ordre les unités et les a maintenues en ligne jusqu'au lendemain soir , où son bataillon etait relevé »


citation a l'ordre de l'armée du 1er bataillon du 73eme regiment d'infanterie le 3 juin 1916

« Soumis, en reserve , à un bombardement d'une violence extrême et malgré la disparition de son chef de bataillon , blessé, s'est porté résolument en avant sous le commandement du Capitaine COTTARD, et a repoussé après un corps à corps acharné à la baïonnette , une violente attaque ennemie »

le 31 juillet 1916 il est affecté provisoirement au 33eme régiment d'Infanterie comme adjudant-major du 1er bataillon dont il prend le commandement par ordre du 1er aout 1916

La Somme (aout, septembre 1916)

Il est sérieusement blessé dans la Somme le 12 septembre 1916 à 11h00 à Maurepas par éclat d'obus et évacué.
Diagnostic sommaire sur sa fiche de blessure
«1°) plaie transfixiante face externe cuisse droite, 2°)plaie pénétrante face externe cuisse droite, 3°)plaie superficielle face antero-externe cuisse gauche »

Cette blessure lui vaut une nouvelle citation a l'ordre du régiment le 30 septembre 1916

« Capitaine Cdt le 1er bataillon , officier de grande valeur, plein de courage et de sang-froid, blessé grièvement a la tête de son bataillon »

du 16 septembre 1916 en mai 1917 : sejours aux hopitaux et congé de convalescence

Le 20 mai 1917 il est réaffecté au 73eme régiment d'infanterie

Le 15 septembre 1917 il est désigné comme instructeur aux écoles d'infanterie Américaine de Valréas (Vaucluse) il est conseiller technique du Commandant de l'Ecole d'officier d'infanterie americaine de Valréas

Le 9 novembre 1917 désigné instructeur à l'école d'officier d'infanterie américaine de la Valbonne (Ain)
Le 29 novembre 1917 conseiller technique du commandant de « The Army candidates School » (ecole d'armée d'infanterie)
Le 26 février 1918 il est désigné pour les écoles de la 41th division américaine

Le 28 mai 1918 mis à la disposition du Général Commandant la 2eme Armée en vue de son affectation au Commandement d'un bataillon.

Le 3 juin 1918 affecté au 298eme régiment d'infanterie comme commandant du 5eme Bataillon
Offensive sur L'Ourcq (juillet , Aout 1918)
Il est à nouveau cité a l'Ordre de la Division:

« A fait preuve de belles qualités de chef: énergie,sang-froid,mépris absolu du danger dans le commandement de son bataillon, pendant les opérations du 20 juillet au 3 aout 1918. En particulier, le 22 juillet, a dirigé d'une façon remarquable l'attaque de bois fortement occupés, dont il a fait tomber la résistance par une habile manoeuvre débordante »
(offensives de la 63eme DI , combats de Coincy, Latilly et Saponay (Aisne))


A nouveau affecté à la Mission Française prés l'Armée Américaine comme informateur le 18 aout 1918 détaché auprès de la 34th DI/US
Il est promu Chef de Bataillon à Titre Temporaire le 30 octobre 1918
Le 16 novembre 1918 il est Chef de mission et Chef de groupe d'information détaché auprès de la 8th DI/US
Il est mis à la disposition du groupe d'Armées Fayolle pour le service des territoires occupés
et détaché à la 8eme armée le 12 décembre 1918
Le 26 décembre 1918 il est Commandant d'Etapes de Forbach

Affecté a l'état major particulier de l'infanterie 25 février 1919
Affecté au service de contrôle des administrations allemandes à la 8eme Armée le 5 mai 1919
Passé au 39eme régiment d'infanterie le 10 mai 1919



Il postule alors comme officier en mission auprés des délégations étrangères

Le 15 mai 1919 il est désigné pour la mission militaire française prés la délégation Allemande a Versailles : « Mission Henry » dont il est le commandant en second aprés le Lt Colonel Henry

Il est désigné le 15 mai 1919 pour assurer le service de liaison entre les autorités françaises et la délégation autichienne et hongroise à Saint-Germain-en-Laye

Il dirige la mission militaire française auprés des autorités Ottomanes et accueille la mission Ottomane le 12 juin 1919 a Vaucresson . Il reçoit DAMAD Férid Pacha , Grand Vizir ministre des affaires étrangères et président de la délégation Ottomane appelé a titre consultatif par la conférence de la paix.

Le 28 juin 1919 Il est présent comme officier de la mission militaire française durant le Congrés de la Paix et assiste a ce titre à la séance de la signature du traité de paix a Versailles

le 29 juin 1919 il est désigné pour accompagner le train de la délégation allemande qui part de Versailles le 30 juin jusqu'à Cologne et accompagner le ministre Plénipotentiaire Allemand signataire du traité de paix : Von Haniel

Le 21 juillet 1919 il est affecté au service des PGRL (prisonniers de guerre des régions libérées) (groupement de PGRL de l'Aisne)
Il est promu Chef de Bataillon a titre définitif le 25 septembre 1919
le 02 novembre 1919 il est commandant du Groupement de Chaulnes (somme)
Le 28 novembre 1919 il est décoré de l'Aigle Blanc de 5eme classe (serbie)

Il est remis à la disposition du 39eme régiment d'infanterie le 16 mars 1920 comme Chef de bataillon Commandant un Bataillon

Il accompli un stage au Centre d'Etude des Chars de Combat du 15 au 30 avril 1920
Officier de la Légion d'Honneur le 16 juin 1920
Le 02 aout 1920 il est affecté au poste de Major de la Garnison

Le 02 mai 1923 il passe au Cadre Complémentaire
Il accompli un stage a l'Ecole Normale de Gymnastique et d'Escrime de Joinville du 14 mai au 17 juillet 1923

Il recoit du Ministre de la Guerre une lettre de félicitations avec citation au « bulletin officiel » le 23 juillet 1923
« Cottard emile Chef de bataillon au 39eme RI pour le zéle et le dévouement dont il a fait preuve pendant le stage qu'il a suivi a l'Ecole Normale de Gymnastique et d'Escrime de joinville » 

Il est désigné en détachement comme instructeur au service de la Préparation Militaire Supérieure à Rouen et affecté au 39eme Régiment d'infanterie pour ordre le 20 octobre 1923

Le 12 mai 1926 il est déclaré apte a être maintenu en service conformément a la décision de la commission spéciale de reforme de Rouen du 22 avril 1926
Le 1er juin 1926 il passe avec succés (mention « bien » ) l'examen en vue de son admission dans les services de recrutement
le 17 Juin 1926 il est détaché par décision ministerielle au bureau de recrutement de Compiegne
il en prend le commandement le 23 juillet 1926
Il est mis en position Hors cadres le 7 octobre 1926 et maintenu dans ses fonctions de commandement du bureau de recrutement de Compiegne
Il est Commandant du bureau de recrutement de Béthune le 06 avril 1929
Il est Promu Lieutenant Colonel le 24 juin 1929

Il est promu Colonel le 25 juin 1934

Le Colonel Cottard emile Charles de la section Hors cadres « Infanterie-Recrutement » commandant le bureau de recrutement de Rouen atteint la limite d'age de son grade le 13 octobre 1937 a ce titre il est autorisé a faire valoir ses droits à une pension de retraite.
Il sera rayé des controles de l'armée active et rendu a la vie civile a cette date.....

Par décret du 02 novembre 1937 il est nommé au grade de Colonel dans la réserve de la section Hors cadre « Infanterie-recrutement »

le 05 novembre 1937 officier de réserve du service de recrutement , administré par le bureau de recrutement de Rouen, il est demandé au ministre de la défense nationale et de la guerre par le Général Frere commandant la 3eme Région qu'une affectation lui soit donnée dans les services du territoire de la 3eme Région en qualité de commandant d'une subdivision.....

Le 06 novembre 1937 il est proposé pour la cravate de Commandeur de la Légion d'Honneur au titre de l'armée d'active.

Le 26 janvier 1938 il reçoit son Ordre de désignation et de Mobilisation
« Désigné pour exercer en cas de mobilisation le Commandement de la Subdivision de Rouen »

le 21 fevrier 1938 il reçoit du ministre de la défense nationale et de la guerre une lettre de félicitation :
« Chargé d'experimenter dans le service de recrutement un matériel mécanisé a fait preuve d'intelligence et d'une haute conscience professionnelle dans la recherche de procédés modernes d'impression qui ont permis d'aboutir à des résultats qui ouvrent des perspectives interessantes »



La déclaration de la guerre le rappelle à ses devoirs et sa carte de circulation du 31 octobre 1939 le désigne comme Commandant la subdivision de Rouen.

En janvier 1940 il Commande la place de Caen

Enfin il prend le commandement du 36eme Régiment régional de Rouen

Durant les journées de mai et juin 1940 il reçoit les ordres d'organiser le repli stratégique de son régiment sur Vic Fezensac (Gers)

Le 29 juin 1940: Colonel COTTARD du dépôt d'infanterie n°31 Commandant le 36eme Régiment Régional , Commandant D'armes de Vic Fezensac (Gers) atteint par la limite d'age de grade est volontaire pour être maintenu jusqu'au 15 juillet.

Le 23 juillet 1940 il n'a toujours reçu aucune prescription concernant sa démobilisation.....
Il passe par le centre de Démobilisation de Vic Fezensac le 26 juillet 1940, puis au contrôle de Niort le 05 aout 1940 : Mention « Colonel 61 ans »

Le 30 juillet 1940 il remet a L'Adjudant RABOT commandant la brigade de Gendarmerie de Vic Fezensac son revolver mle 1892 N/Mle 9245 G avec 47 cartouches.

Enfin par arrété du 28 juillet 1941 il reçoit sa radiation des cadres a compter du 20 aout 1940.. avec remerciements du Général d'Armée Commandant en chef des Forces terrestres , ministre secrétaire d'état à la guerre, pour les « Services qu'il a rendu a l'armée ».....


Le Colonel en retraite COTTARD Emile, Charles , Arthur s'est éteint le 28 aout 1959 a Cartigny dans la Somme à l'age de 81 ans.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
 
Une vie entiere au service....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le meilleur service pack pour HD2 rom orange d'origine
» [Service à table] Rainforest Cafe
» Service client Naxoo
» [AIDE] MicroSd Hors service aprés Flashage
» service de peinture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Militaria Français - Chasseurs de Mémoire - :: 
LES ARCHIVES DU FORUM
 :: VOS PIECES DE COLLECTION :: VOS RÉALISATIONS
-
Sauter vers: