Militaria Français - Chasseurs de Mémoire -
FORUM FERME POUR LE MOMENT EN ATTENTE DE REPRENEUR.
Pour toutes questions ou candidature, merci de bien vouloir contacter l'administrateur du forum.


Le forum des passionnés de l'Armée Francaise, de son histoire, de ses uniformes et coiffures au cours des siècles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  tinypictinypic  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Stèle à Neung sur Beuvron (41)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Stèle à Neung sur Beuvron (41)   Lun 16 Oct - 21:00:11

Je vous ai parlé du maquis de Souesmes.
Voici l’un des épilogues malheureux de l’affaire.
L’histoire est extraite du livre, ci dessous, de Alain Rafesthain sur le maquis de Souesmes.

Le 17 août 1944, le capitaine anglais Stanislas Makowski (qui commanda le maquis de Souesmes), se rendait à Neung sur Beuvron (Loir & Cher, en Sologne) en compagnie de Bernard Rhomer & d’Auguste Maulny.
Leur voiture croisa un véhicule allemand auquel les Résistants firent feu avant de rencontrer, à l’entrée de la ville de Neung sur Beuvron, un convoi ennemi.

Makowski accéléra pour franchir cet obstacle mais ne pût que freiner, ce qui provoqua un tête à queue. Rhomer fut éjecté. En s’échappant il fut atteint de plusieurs rafales avant d’être achevé à la grenade.

Makowski qui ignorait cela attendit Rhomer au lieu de s’enfuir ; il fut alors touché à l’épaule par une mitrailleuse alors que Maulny fut tué à ses côtés.
L’officier anglais fut capturé et emmené à la feldgendarmerie où il fut torturé toute la nuit avant d’être exécuter. On retrouva son corps près d’un petit chemin le matin même.
Son corps, enterré clandestinement, repose désormais à Romorantin.








L’auteur, Alain Rafesthain, est né près de Souesmes. Passionné par cette époque tragique de notre histoire il a crée, lorsqu’il devint maire à Fussy, près de Bourges, un musée de la Résistance. Sur le même sujet il a publié plusieurs ouvrages comme « la Résistance aux mains nues », « 1944... Et le Cher fut libéré ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Stèle à Neung sur Beuvron (41)   Mar 17 Oct - 19:45:00

Bonsoir, récit tragique, qui ne doit pas tomber dans l'oubli grace à la stèle et au livre, merci. Cordialement jph
Revenir en haut Aller en bas
 
Stèle à Neung sur Beuvron (41)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Monument WW2 - Angoville au Plain - Stèle 101nd AB.
» Stèle discoïdale.
» Stèle à Saint-Gilles (Normandie)
» Stèle à la Chapelle Enjuger (Normandie)
» Cellettes sur Beuvron ... y a pas que Lamotte !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Militaria Français - Chasseurs de Mémoire - :: 
LES ARCHIVES DU FORUM
 :: VOS ANCETRES :: Les pierres du souvenir
-
Sauter vers: