Le forum des passionnés de l'Armée Francaise, de son histoire, de ses uniformes et coiffures au cours des siècles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  tinypictinypic  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Les bottines d'ordonnances

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
18ème Légion
Général, modérateur " C.d.M "
Général, modérateur
avatar

Nombre de messages : 3974
LOCALISATION : Sud-Ouest
COLLECTION : La gendarmerie

MessageSujet: Les bottines d'ordonnances   Dim 19 Juin - 15:46:43

Bonjour à tous je me propose de vous présenter un accessoire indissociable de la grande tenue et de la tenue de ville des officiers  durant  la période de l'entre deux-guerres, à savoir les bottines d'ordonnances. Elles font également parties de la tenue des sous-officiers (adjudants-chefs et adjudants) mais à titre facultatif.
Elles sont connues sous l'appellation de bottines d'ordonnance modèle 1920, mais déjà en usage avant le 13 avril 1920, date qui en autorise le port. Elles sont décrites en détail dans Bulletin Officiel n° 104 en date du 20 avril 1935 (description des uniformes  des officiers, adjudants-chefs, adjudants et sous-officiers servant au delà de la durée légale.
Les bottines sont composées des pièces suivantes : la tige à élastique d'un seul morceau, les tirants, la semelle extérieure ou semelle forte, dite seconde, la semelle intérieure dite première, la trépointe, la cambrure et le cambrillon, le bon-bout, les sous-bouts et fers à cheval du talon.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vue rapprochée des "tirants" en fil de coton dit "fil ortie glacé". La hauteur apparente des tirants est de 55mm environ.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le talon doit avoir une hauteur de 25mm environ ; il est cloué et renforcé, selon la pointure, de trente à trente six chevilles en fer placées sur le pourtour, en partant du côté extérieur, et une seule devant.
Dans le talon est encastré, le cas échéant, la boîte destinée à recevoir la tige de l'éperon, dit "éperon à boîte".

Les éperons pour les officiers supérieurs et subalternes de toutes armes et de tous services, sont en fer poli forgé en demi-baguette et nickelés ; ils se composent de deux branches, d'une tige et d'une molette sans pointes. Ils sont fixés à la partie supérieure du talon par trois vis qui traversent l'extrémité des branches et l'oeil de la queue.
Il peut également être fait usage d'éperons à boîte nickelés, dont la queue est terminée par une molette sans pointes ou un bouton.
Pour les maréchaux de France, les officiers généraux et les officiers des services ayant rang d'officiers généraux, les éperons décrit sont en cuivre doré.

Pour résumer, les officiers des armes montées, de même que les officiers des armes non montées, mais seulement dans ce cas à partir du commandant de compagnie inclus, portent les éperons d'ordonnances en fer poli et nickelés, vissé sur le talon, ou plus souvent montés "à boîte" avec encastrement dans le talon.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

@ + Christian
Revenir en haut Aller en bas
Partisan21
Major " C.d.M "
Major
avatar

Nombre de messages : 270
LOCALISATION : AUCH
COLLECTION : Infanterie Air

MessageSujet: Re: Les bottines d'ordonnances   Dim 19 Juin - 17:39:19

Revenir en haut Aller en bas
 
Les bottines d'ordonnances
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Militaria Français - Chasseurs de Mémoire - :: 
LES ARCHIVES DU FORUM
 :: VOS PIECES DE COLLECTION :: Brodequins, bottes, chaussures etc
-
Sauter vers: