Le forum des passionnés de l'Armée Francaise, de son histoire, de ses uniformes et coiffures au cours des siècles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  tinypictinypic  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Les hallebardes de la Marine Nationale

Aller en bas 
AuteurMessage
Lescure40
Major " C.d.M "
Major
avatar

Nombre de messages : 326
LOCALISATION : Toulouse
COLLECTION : Casques Adrian et cousins

MessageSujet: Les hallebardes de la Marine Nationale   Jeu 8 Déc - 13:31:00

Bonjour,

Une découverte fortuite dans un dépôt vente.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un hallebarde d'honneur offerte à l'ingénieur général Lafont.

Peu connues ces pièces font parties des traditions et protocoles de la Royale.
Citation :
Au fil des siècles, la hallebarde a vu son usage évoluer. D’abord arme de combat puis d’abordage, comme définie par l’ordonnance de 1689, elle est devenue une arme d’apparat au cours du XIX siècle. Sous forte influence chinoise pendant les campagnes des marins en Extrême-Orient, la hallebarde va ainsi s’orner de motifs exotiques. Sa présence pléthorique à bord des bateaux crée une fonction à la fin du XIXème siècle : celle du factionnaire hallebardier placé, à la mer comme au mouillage, devant un local dit « sensible ». La tradition du hallebardier s’est maintenue dans la Marine, comme arme de parade aussi bien en mer qu’à terre. Sa symbolique est sans équivoque : force, protection, prestige et tradition. La preuve, les hallebardes gardant l'entrée du bureau du commandant et la flamme de guerre de l'ex-Jeanne d'Arc ont été remises par l’amiral commandant l'École navale (Alenav) au commandant du BPC Dixmude à l’occasion du départ de la Mission Jeanne d’Arc 2015. Une manière de perpétuer ainsi les traditions de l'ancienne Jeanne. Notons que la hallebarde est aussi en vigueur au Vatican chez les soldats de la garde suisse du souverain pontife.

Citation :
Jusqu’au début de ce siècle, un certain nombre de factionnaires étaient répartis à bord et chargés de faire respecter les consignes dans les endroits ou locaux sensibles : » la mèche «, où l’on venait d’allumer sa pipe, les » cartahuts », où l’équipage mettait le linge à sécher après la lessive générale, les appartements du commandant ou de l’amiral.
Ce dernier factionnaire, qui veillait en permanence, à la mer comme au mouillage, sur la tranquillité du commandant, était doté d’une arme d’abordage : hallebarde définie par l’ordonnance de 1689, plus tard pique d’abordage modèle 1833, fusil réglementaire, puis, semble-t-il, après les campagnes d’Extrême-Orient de la fin du XIXe siècle, furent utilisées les grandes hallebardes chinoises, » pour les commandants somptueux, amis d’un certain luxe, très en rapport avec leur grade ».
Si la permanence du factionnaire hallebardier n’existe plus, l’usage de la hallebarde – il est bien connu que le fait précède le droit – s’est maintenu dans la Marine, comme arme de parade auprès des hautes autorités. Beaucoup de grands commandements s’exerçant désormais à partir de la terre, cette tradition, qui n’est plus l’apanage des autorités embarquées, a même été étendue aux autorités à terre ayant une marque de commandement.
L ’arme utilisée ne correspond plus à aucune prescription réglementaire.
Le fer, souvent très ouvragé, décoré des étoiles de l’attributaire ou de l’emblème de l’unité qu’il commande, est généralement le fruit du travail et du talent artistique des remarquables armuriers de la Marine. Seule restriction : sa hampe ne doit s’orner d’aucun accessoire de fantaisie.
Les hallebardiers, dont le nombre est limité à deux pour les officiers généraux et à un pour les capitaines de vaisseau, ne peuvent être mis en place qu’à l’occasion de cérémonies ou de réceptions auxquelles ils assistent personnellement, car la hallebarde est considérée comme un symbole de commandement.
Ces hallebardiers seront utilisés « en honneurs », lorsqu’ils sont placés à l’extérieur ou devant l’accès d’un édifice, ou « en interdiction », à l’intérieur, devant l’accès à certains locaux officiels. Dans ce dernier cas, la position adoptée par le hallebardier est telle que, lorsqu’il se met au garde-à-vous, il ramène la hallebarde à lui laissant ainsi le libre accès.
Albert Brenet a donné du « hallebardier de l’amiral » une représentation contemporaine très vivante et il faut bien reconnaître que, lors des manifestations officielles, la présence, devant les appartements du commandant, des hallebardiers, choisis pour leur taille et leur prestance, dissuade en douceur les importuns et impressionne toujours fortement les visiteurs étrangers.
La signification que les marins attachent à cette arme prestigieuse du passé et à son maintien dans le décorum naval a été concrétisée, tout récemment, par la remise à Jean-François Deniau, par l’amiral chef d’état-major de la Marine, d’une hallebarde d’honneur en remerciement de son action en faveur du rayonnement de la Marine et notamment de son musée.

Celle-ci va aller rejoindre la remarquable collection du Musée des Etoiles.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Gérard
Revenir en haut Aller en bas
wagram-satory
Général, modérateur " C.d.M "
Général, modérateur
avatar

Nombre de messages : 5203
LOCALISATION : Perpignan, entre chine et pastis
COLLECTION : Militaria français, munitions anciennes (1850-1870) et tout le reste....

MessageSujet: Re: Les hallebardes de la Marine Nationale   Jeu 8 Déc - 15:48:21

Salut Gérard !
Belle trouvaille, ma foi. J'espère que tu ne l'a pas payée trop cher, ça serait (si j'ose dire) le pompon.
Je t'invite à regarder, la prochaine fois qu'il passera sur les petits écrans, le film "Le viager" de Pierre Tchernia. Tout le monde connait l'histoire, dans les années 30, un médecin (Galabru), conseille à son beau-frère (J.-P. Darras) d'acheter en viager la maisonnette d'un de ses patients (M. Serrault), baraque sise dans le petit village de St Tropez. Patient qui finira par enterrer toute la famille, malgré les tentatives pour l'envoyer "ad patres". Le commandant de la place, officier de marine interprété par Yves Robert, traverse également le film et l'Histoire avec devant sa porte un hallebardier avec une bonne tête de vainqueur.
En revanche, je n'ai plus souvenir du modèle de hallebarde que le gars tient en main.
Je ferai attention la prochaine fois.
A plus !
Gégé.

_________________
Entendu lors de l'Euro 2016 : "A trop vouloir écarter les Suisses, on risque d'avoir mal à la nuque."
Revenir en haut Aller en bas
Lescure40
Major " C.d.M "
Major
avatar

Nombre de messages : 326
LOCALISATION : Toulouse
COLLECTION : Casques Adrian et cousins

MessageSujet: Re: Les hallebardes de la Marine Nationale   Jeu 8 Déc - 18:48:20

Salut Gégé,
Citation :
tu ne l'as pas payée trop cher

Même pas le tarif normal d'une amende de 4e classe.

Le gars prenait cela pour une "lance" type copie médiévale.

Gérard
Revenir en haut Aller en bas
DOUZEF
Major " C.d.M "
Major
avatar

Nombre de messages : 313
LOCALISATION : Lanvéoc
COLLECTION : Aeronavale

MessageSujet: Re: Les hallebardes de la Marine Nationale   Ven 9 Déc - 16:52:14

Bonjour,
Comme quoi on peut encore faire de belle trouvaille.
Cordialement
Douzef
Revenir en haut Aller en bas
ssbm
Sergent Chef " C.d.M "
Sergent Chef


Nombre de messages : 114
LOCALISATION : Yvelines
COLLECTION : Militaria

MessageSujet: Re: Les hallebardes de la Marine Nationale   Sam 10 Déc - 11:17:48

Bonjour,

Superbe découverte,

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Leclerc
Sergent " C.d.M "
Sergent


Nombre de messages : 85
LOCALISATION : Bretagne
COLLECTION : WW2

MessageSujet: Re: Les hallebardes de la Marine Nationale   Sam 17 Déc - 0:54:28

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
 
Les hallebardes de la Marine Nationale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la marine nationale s'agrandit
» Le probleme de la fin des navires de la marine nationale
» visite de navire de la marine nationale
» Les plongeuses de la Marine Nationale
» Bouton Marine Nationale française - XIX / XXème

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Militaria Français - Chasseurs de Mémoire - :: 
LES ARCHIVES DU FORUM
 :: VOS PIECES DE COLLECTION :: Armes (8ème Cat) & Baïonnettes
-
Sauter vers: