Militaria Français - Chasseurs de Mémoire -
FORUM FERME POUR LE MOMENT EN ATTENTE DE REPRENEUR.
Pour toutes questions ou candidature, merci de bien vouloir contacter l'administrateur du forum.


Le forum des passionnés de l'Armée Francaise, de son histoire, de ses uniformes et coiffures au cours des siècles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  tinypictinypic  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 bataille de MERY BELLOY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gerfaut
Major " C.d.M "
Major
avatar

Nombre de messages : 343
LOCALISATION : terre courage
COLLECTION : bonnet de police , infanterie de ligne et chasseurs à cheval

MessageSujet: bataille de MERY BELLOY   Ven 25 Mai - 19:53:12

bonjour à tous , un post pour signaler la creation d'un village de combat pour l'ENSOA sur le terrain militaire d'avon.
le devoir de memoire est primordiale et ce type d'initiative est bien heureuse .chaque collectionneur y participe à sa facon
cordilement gerfaut

Baptême du village de combat

MERY-BELLOY

Le 114ème au FEU

Le 114e a pris part aux trois héroïques journées de Méry-Belloy en Santerre, 11, 12 et 13 juin 1918 où il a conquis la fourragère « vert-rouge ».

Rappels historiques :

Le 10 juin, de même que cinq divisions françaises, le 114 est mis en alerte et se prépare à progresser vers Courcelles, Ressons-sur-Matz et Méry avec l’appui de 140 chars. Le 11 à 10 heures, les bataillons franchissent la voie ferrée Estrées-Saint-Denis, Montdidier. L’ordre d’opération N° 747 mentionne la reprise de Méry. Les deux bataillons de tête du régiment s’avancent alors résolument à travers les champs de blé, déferlent de Montgerain, coiffent la côte 113 et se préparent à submerger Méry. C’est alors que, parti des lisières, un épouvantable feu accueille les compagnies d’assaut.
D’abord surpris, le 2e bataillon s’arrête, puis, furieusement se lance dans le village. D’impitoyables combats de rue s’engagent. La résistance sera finalement brisée et se soldera par la prise de 200 prisonniers allemands. Du côté du 3e bataillon, toute progression semble périlleuse tant que le village de Belloy n’est pas enlevé. Il est alors demandé un tir d’écrasement sur les lisières de Belloy. Les chars sont en partie hors de combat. Le tir des mitrailleuses ennemies est d’une précision telle que toute progression est désormais impossible. Les lignes de tirailleurs se redressent et malgré les balles s’élancent dans Belloy en flammes. La nuit tombe, les Allemands se replient vers le bois de Lataule. Des chars brûlent, éventrés. Un même cri s’exhale des chemins creux : « Brancardiers ! Brancardiers ! ». La mort passe dans les blés.
Le 12 à 3h30, les 1er et 3e bataillons reprennent leur avance vers Lataule. La résistance est importante et les hommes progressent avec peine. L’attaque du bois Merlier est alors décidée pour le lendemain. Le 13, en un quart d’heure, le bois est aux mains du 114, mais aussitôt les arbres sont déchiquetés sous un bombardement si intense que la position doit être évacuée. A 13 heures, la réaction de l’ennemi est encore plus vive, le bombardement s’arrête et l’infanterie allemande sonne la charge. Elle chargera six fois de suite et échouera autant de fois. Dans la nuit le 114 est relevé, il a perdu 650 hommes dont 24 officiers dans ces assauts mémorables. A quelques temps de là, le Général Mangin citait en ces termes le 114 à l’ordre de la Xe Armée : « Le 114e régiment d’infanterie, sous les ordres du Colonel Bertrand, s’est porté à l’assaut des positions ennemies avec un élan admirable : trouvant devant lui un village presque entièrement occupé par l’ennemi, il l’a pris à la suite de combats opiniâtres… ». Aussi la fourragère si simple et si modeste que le régiment porte depuis cette bataille a pour ces soldats une valeur dont ils sont seuls à connaître le prix :
« Le vert est le vert inoubliable des blés du 11 juin,
Le rouge est celui du sang si pur qui les a teints… »
Revenir en haut Aller en bas
SAINTE BARBE
Major " C.d.M "
Major
avatar

Nombre de messages : 380
LOCALISATION : OISE
COLLECTION : Coiffes Françaises / Aviation

MessageSujet: Re: bataille de MERY BELLOY   Lun 28 Mai - 13:23:48

Bonjour

Pour complément sur l'aide apportée par les chars au 114 ème RI
il s'agissait des chars du Groupement III (Commandant LEFEVRE)

- Bataillon avec l'AS 10 (perte 7 chars )
- Bataillon avec 2 batteries de l'AS 15
- Bataillon de soutien derrière l'AS 15 et sa 3ème batterie (perte 8 chars)
- 125 ème RI en réserve avec l'AS 6 ( perte 9 chars)

Cordialement
STE BARBE
Revenir en haut Aller en bas
freddu49
Capitaine " C.d.M "
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 747
LOCALISATION : saumur
COLLECTION : les armes et équipements français

MessageSujet: Re: bataille de MERY BELLOY   Lun 28 Mai - 13:49:03

merci pour cette evocation,
j'ai été elève à St-Maiwent (117° promotion-ADC Klonowski) et le 114 était le régiment support de l'ENSOA, en cas de mobilisation nous devions en faire partie donc c'est avec d'autant plus de fierté que j'ai lu tes lignes.
Quand à Avon et ses haies de kékés je n'en garde pas un trop bon souvenir surtout pendant l'hiver 1985-1986 qui a été si rude et quand on sort du milieu scolaire pour se retrouver à coucher à la belle étoile pour se réveiller le duvet couvert de neige il en faut de la motivation! mais bon malgré tout c'était pas si mal vu que je suis resté dans l'institution!
a+
fred
Revenir en haut Aller en bas
http://armesfrancaises.free.fr/
gerfaut
Major " C.d.M "
Major
avatar

Nombre de messages : 343
LOCALISATION : terre courage
COLLECTION : bonnet de police , infanterie de ligne et chasseurs à cheval

MessageSujet: Re: bataille de MERY BELLOY   Lun 28 Mai - 13:53:48

merci
de plus ce village de combat est sur le site des fermes des ouches
en realité l'ecole s'est appyuée sur un ancien site de combat loc fait dans les années 50 60 envahi par la vegetation au profit des gendarmes en partance pour l'algerie pour faire du MO
cordialement gerfaut
Revenir en haut Aller en bas
gerfaut
Major " C.d.M "
Major
avatar

Nombre de messages : 343
LOCALISATION : terre courage
COLLECTION : bonnet de police , infanterie de ligne et chasseurs à cheval

MessageSujet: Re: bataille de MERY BELLOY   Lun 28 Mai - 13:55:20

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
bonjour à tous , un post pour signaler la creation d'un village de combat pour l'ENSOA sur le terrain militaire d'avon.
le devoir de memoire est primordiale et ce type d'initiative est bien heureuse .chaque collectionneur y participe à sa facon
cordialement gerfaut

Baptême du village de combat

MERY-BELLOY

Le 114ème au FEU

Le 114e a pris part aux trois héroïques journées de Méry-Belloy en Santerre, 11, 12 et 13 juin 1918 où il a conquis la fourragère « vert-rouge ».

Rappels historiques :

Le 10 juin, de même que cinq divisions françaises, le 114 est mis en alerte et se prépare à progresser vers Courcelles, Ressons-sur-Matz et Méry avec l’appui de 140 chars. Le 11 à 10 heures, les bataillons franchissent la voie ferrée Estrées-Saint-Denis, Montdidier. L’ordre d’opération N° 747 mentionne la reprise de Méry. Les deux bataillons de tête du régiment s’avancent alors résolument à travers les champs de blé, déferlent de Montgerain, coiffent la côte 113 et se préparent à submerger Méry. C’est alors que, parti des lisières, un épouvantable feu accueille les compagnies d’assaut.
D’abord surpris, le 2e bataillon s’arrête, puis, furieusement se lance dans le village. D’impitoyables combats de rue s’engagent. La résistance sera finalement brisée et se soldera par la prise de 200 prisonniers allemands. Du côté du 3e bataillon, toute progression semble périlleuse tant que le village de Belloy n’est pas enlevé. Il est alors demandé un tir d’écrasement sur les lisières de Belloy. Les chars sont en partie hors de combat. Le tir des mitrailleuses ennemies est d’une précision telle que toute progression est désormais impossible. Les lignes de tirailleurs se redressent et malgré les balles s’élancent dans Belloy en flammes. La nuit tombe, les Allemands se replient vers le bois de Lataule. Des chars brûlent, éventrés. Un même cri s’exhale des chemins creux : « Brancardiers ! Brancardiers ! ». La mort passe dans les blés.
Le 12 à 3h30, les 1er et 3e bataillons reprennent leur avance vers Lataule. La résistance est importante et les hommes progressent avec peine. L’attaque du bois Merlier est alors décidée pour le lendemain. Le 13, en un quart d’heure, le bois est aux mains du 114, mais aussitôt les arbres sont déchiquetés sous un bombardement si intense que la position doit être évacuée. A 13 heures, la réaction de l’ennemi est encore plus vive, le bombardement s’arrête et l’infanterie allemande sonne la charge. Elle chargera six fois de suite et échouera autant de fois. Dans la nuit le 114 est relevé, il a perdu 650 hommes dont 24 officiers dans ces assauts mémorables. A quelques temps de là, le Général Mangin citait en ces termes le 114 à l’ordre de la Xe Armée : « Le 114e régiment d’infanterie, sous les ordres du Colonel Bertrand, s’est porté à l’assaut des positions ennemies avec un élan admirable : trouvant devant lui un village presque entièrement occupé par l’ennemi, il l’a pris à la suite de combats opiniâtres… ». Aussi la fourragère si simple et si modeste que le régiment porte depuis cette bataille a pour ces soldats une valeur dont ils sont seuls à connaître le prix :
« Le vert est le vert inoubliable des blés du 11 juin,
Le rouge est celui du sang si pur qui les a teints… »
Revenir en haut Aller en bas
tap60
Major " C.d.M "
Major
avatar

Nombre de messages : 379
LOCALISATION : compiegne
COLLECTION : le militaria indochine et algerie et tenue 1931

MessageSujet: bataille de MERY BELLOY   Lun 28 Mai - 16:15:28

Bonjour Gerfaut


je pense que tu parle de la commune de Belloy dans l'Oise située entre Méry la Bataille et Lataule car Belloy en Santerre se trouve à 40 km plus au Nord, cette commune se situe à 7 km en dessous de Péronne.
Le 114é RI faisait-il parti de la 152é DI ou de la 129é DI. Cette épisode de la guerre de 14-18 soit la Bataille du Matz du 9 juin au 12 juin fut un véritable enfer pour nos Poilus car 40 000 d'entre trouvèrent la morts mais par leurs bravoures ils sauvèrent la prise de Compiégne et la descente par la vallée de l'Oise vers Paris.
cdlt
André
:dfg:
Revenir en haut Aller en bas
SAINTE BARBE
Major " C.d.M "
Major
avatar

Nombre de messages : 380
LOCALISATION : OISE
COLLECTION : Coiffes Françaises / Aviation

MessageSujet: Re: bataille de MERY BELLOY   Lun 28 Mai - 16:40:52

Bonjour Tap 60

Pour le 114 ème RI il faisait parti de la 152ème DI avec le 135ème et 125ème RI avec les chars du Gpt III(AS 1,10,15 et 6 )

Pour la 129ème DI : 359ème RI , 12OèBCP , 106èBCP , 121èBCP avec les chars du Gpt X ( AS 36 , 33 )
Effectivement je pense que Gerfaut parle de BELLOY dans l'Oise

Amicalement

STE BARBE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: bataille de MERY BELLOY   Mar 5 Juin - 9:42:43

Bonjour,

J'ai pas beaucoup d'infos sur le sujet à part que mon grand-père paternel a combattu sur place en 18.

Bonne journée,

Erik

Revenir en haut Aller en bas
SAINTE BARBE
Major " C.d.M "
Major
avatar

Nombre de messages : 380
LOCALISATION : OISE
COLLECTION : Coiffes Françaises / Aviation

MessageSujet: Re: bataille de MERY BELLOY   Mar 5 Juin - 12:18:27

ERIK a écrit:
Bonjour,

J'ai pas beaucoup d'infos sur le sujet à part que mon grand-père paternel a combattu sur place en 18.

Bonne journée,

Erik


Bonjour Erik

Savez vous ou il a combattu et dans quelle unité ?
Amicalement

STE BARBE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: bataille de MERY BELLOY   Mar 5 Juin - 21:45:25

Bonsoir,

En juin 1918, mon grand-père est au 154e RI de la 165e DI. Il sort d’une blessure pour laquelle il a obtenu une citation (sa troisième depuis 1914) : « Caporal Fourrier Barbanson, Gradé dont le courage et le dévouement ne se sont pas démentis. S’est fait remarqué à la tête de la liaison de la compagnie par sa calme attitude sur un terrain violement battu par l’artillerie et les mitrailleuse. Blessé au cours de cette liaison. »
La 165e DI a inscrit autour de son insigne les noms de Belloy (10 août), Lataule, Conchy les Pots, Bois des Loges (16-17 août) et Catigny. Le 8 septembre, la 165e DI atteint le canal de Crozat, soit 60 km en 28 jours capturant officiellement 1200 hommes, 500 mitrailleuses (officieusement ?), 30 minenwerfer et 42 canons.
Les jours de gloire du 154e RI sont les 10, 16 et 17 août. Il réalise une avance de 12 km, capturant, toujours officiellement, 163 hommes dont 3 officiers, 6 obusiers de 150, 4 canons de 105, 4 de 77, 29 mitrailleuses, 3 minenwerfer plus une grande quantité d’armes et de munitions.

Voilà ce que je sais.

Bonne soirée,

Erik
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: bataille de MERY BELLOY   Mar 5 Juin - 21:52:02

Hum !!!!

Ma réponse semble précise mais en fait j'ai quelques notes de mon grand-père et un ou deux papiers sur cette période rien d'autre. Il a été blessé en avril ou début juin mais je ne sais rien d'autres sur le 154e RI et la 165e DI, en particulier sur les autres unités de cette division.

Si quelqu'un peut me renseigner, je le remercie vivement.

Bonsoir,

Erik


:sourir16:
Revenir en haut Aller en bas
SAINTE BARBE
Major " C.d.M "
Major
avatar

Nombre de messages : 380
LOCALISATION : OISE
COLLECTION : Coiffes Françaises / Aviation

MessageSujet: Re: bataille de MERY BELLOY   Mar 5 Juin - 22:28:52

ERIK a écrit:
Hum !!!!

Ma réponse semble précise mais en fait j'ai quelques notes de mon grand-père et un ou deux papiers sur cette période rien d'autre. Il a été blessé en avril ou début juin mais je ne sais rien d'autres sur le 154e RI et la 165e DI, en particulier sur les autres unités de cette division.

Si quelqu'un peut me renseigner, je le remercie vivement.

Bonsoir,

Erik


:sourir16:

Bonsoir
C'est noté , si je récolte quelques renseignements je saurais à qui en faire profiter


Cdlt
STE BARBE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: bataille de MERY BELLOY   Mer 6 Juin - 7:33:44

:sourir16:


:bon:
Revenir en haut Aller en bas
 
bataille de MERY BELLOY
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Rapport de bataille-1500pts] U'zhul vs Gotrek
» Nouveaut tapis de bataille Citadel
» Petit rapport de bataille entre amis Mordor VS Numenor (SDA)
» CEREMONIE GENERAL BATAILLE, COL DU BONHOMME, les photos
» Règle navale : Man O War ! (et un rapport de bataille en bonus)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Militaria Français - Chasseurs de Mémoire - :: 
LES ARCHIVES DU FORUM
 :: VOS ANCETRES :: Les pierres du souvenir
-
Sauter vers: